Recettes traditionnelles

Mind Over Meal : Comment réduire votre consommation de caféine peut vous aider à arrêter de fumer

Mind Over Meal : Comment réduire votre consommation de caféine peut vous aider à arrêter de fumer

Il y a une astuce que tous ceux qui essaient d'arrêter de fumer devraient connaître

Café et cigarettes vont généralement de pair.

La fin des fêtes de fin d'année signifie mettre le cap sur les résolutions du Nouvel An, et pour beaucoup de personnes avec qui je travaille, cela se traduit par l'arrêt définitif de la cigarette. Ce que beaucoup de gens ne prennent pas en compte, c'est à quel point il peut être difficile d'arrêter de fumer lorsqu'ils associent le tabagisme à une routine matinale, comme cette première tasse de café. Ce qu'ils réalisent rarement, c'est qu'en supprimant complètement le café et les autres boissons contenant de la caféine, il peut être encore plus difficile d'arrêter de fumer.

La raison en est que les fumeurs et les non-fumeurs traitent la caféine différemment. Les fumeurs décomposent rapidement la caféine, ce qui signifie qu'il faut plus de café pour obtenir le même buzz. Mais quand quelqu'un arrête de fumer, les niveaux de nicotine dans son système diminuent, ce qui ralentit son métabolisme et rend une tasse de café beaucoup plus forte. Pour de nombreuses personnes, cela crée une surdose de caféine, ce qui entraîne les mêmes anxiété, agitation, frustration, insomnie et difficultés de concentration que de nombreuses personnes associent au sevrage de la nicotine. En réponse à ce problème courant, j'ai vu de nombreuses personnes décider de supprimer complètement le café et la caféine. Mais savez-vous quelles autres causes d'anxiété, de frustration et d'insomnie rendent encore plus difficile l'arrêt de la cigarette ? Retrait de la caféine.

Tout cela suffit à pousser une personne à recommencer à fumer. Mais il existe une solution : les personnes qui réduisent leur consommation de caféine à moitié (au lieu d'arrêter de fumer) lorsqu'ils cessent de fumer ont des symptômes de sevrage beaucoup moins intenses et sont plus susceptibles de réussir à arrêter de fumer. C'est une étape clé que j'essaie toujours de franchir avec mes clients pour m'assurer que leurs résolutions du Nouvel An ne partent pas en fumée.


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca-Cola ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet de classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après que je me sois marié, j'ai même fait boire le truc à Kate, même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner et en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant de palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. J'ai appris après avoir séquencé mon génome chez 23andMe que je suis un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue en quelque sorte, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite de l'énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui, autrefois, me feraient décoller de la poignée ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures provoqueraient une dermatite séborrhéique sur mes joues le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces avantages. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me souvenir d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail.Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de se débarrasser de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément de pré-entraînement par un avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous conservez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai trouvée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons nos boissons caféinées sans réfléchir parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous fait du mal :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca-Cola ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet de classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après que je me sois marié, j'ai même fait boire le truc à Kate, même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner et en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant de palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. J'ai appris après avoir séquencé mon génome chez 23andMe que je suis un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue en quelque sorte, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite de l'énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui, autrefois, me feraient décoller de la poignée ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures provoqueraient une dermatite séborrhéique sur mes joues le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces avantages. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu.Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé.Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps.Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal.Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré.Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer.Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie.Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :


Comment j'ai arrêté la caféine et suis devenu un homme meilleur

Lorsque vous regardez la publicité vintage ci-dessus, il est difficile de ne pas remarquer certaines choses que vous ne verriez pas dans les publicités aujourd'hui.

D'une part, vous ne verriez bien sûr jamais une entreprise de nos jours représentant la fessée. Et bien qu'il soit toujours là, vous ne voyez plus jamais de publicités pour Sanka, point final.

Mais il y a une autre différence intéressante affichée dans l'ancienne publicité : une reconnaissance publique que la consommation de caféine peut avoir des effets néfastes.

Aujourd'hui, la caféine est la drogue la plus populaire aux États-Unis, présentée comme un supplément miracle stimulant l'énergie et améliorant la concentration, sans aucun inconvénient.

Mais est-ce vraiment le cas? Mis à part tout le battage médiatique créé à partir de millions de dollars dépensés par les commerçants de café et de boissons énergisantes, quelle est la vérité sur la caféine ? Et est-il possible que le fait de cesser de fumer puisse vous aider à devenir un homme meilleur ?

Mon histoire d'arrêt de la caféine

Je me souviens quand j'ai commencé à consommer de la caféine dans le but délibéré d'améliorer mes performances. Avant cela, je ne buvais pas de Coca ou de Dr. Pepper en espérant que cela m'aiderait à courir plus vite ou à mieux penser que je buvais du soda parce que c'était bon avec ma pizza Mazzio.

Mais ma relation à la caféine a changé au cours de ma première année de football au lycée. À la recherche de tout avantage que je pouvais obtenir pendant les matchs, j'ai commencé à boire du Red Bull avant d'entrer sur le terrain et à la mi-temps. Je suppose que j'ai pensé que cela m'a aidé, parce que je suis resté avec ce régime de boissons énergisantes pendant le reste de ma carrière de footballeur au lycée.

Mais les matchs de football étaient la seule fois où j'ai bu des boissons énergisantes. Je n'ai pas utilisé de caféine pour me réveiller (même si je me levais à 5h45 pour étudier les Écritures tôt le matin avec d'autres lycéens) et je n'ai pas vraiment bu de caféine pendant la journée, à l'exception d'un soda occasionnel sur le fins de semaine.

Mais ensuite je suis allé à l'université. Un semestre de ma deuxième année, j'ai dû passer une nuit blanche pour terminer un projet pour la classe. Il y avait un 7-Eleven juste à côté de mon complexe d'appartements, alors je me suis approché et j'ai pris une grande gorgée de Diet Mountain Dew. Le goût pétillant d'agrumes était merveilleux et les 162 mg de caféine dans ma tasse de 32 onces m'ont gardé éveillé et éveillé toute la nuit.

Bien sûr, j'étais fatigué le lendemain matin. Alors, lors de ma promenade vers le campus, j'ai fait un détour par le 7-Eleven et j'ai eu un autre Big Gulp à apprécier lors de mon trek. Et je l'ai refait le lendemain matin. Et le suivant après. Très vite, boire 32 onces d'élixir jaune fluo est devenu une partie régulière de mon petit-déjeuner équilibré.

Ensuite, j'ai appris environ 5 heures d'énergie. Ils étaient trop chers pour mon budget étudiant, alors je ne les ai utilisés que lorsque je pensais que je vraiment besoin d'un avantage, comme avant un grand examen ou lors de la rédaction d'un document de recherche. Le matin quotidien Diet Mountain Dew a continué, et après mon mariage, j'ai même fait boire à Kate le truc - même si elle était satisfaite de quelques gorgées.

Avance rapide jusqu'à la faculté de droit, et mon habitude matinale de la rosée n'était tout simplement pas suffisante pour me permettre de passer mes longues journées à la bibliothèque, alors j'en ai pris une deuxième au déjeuner. L'énergie de 5 heures a également fait des apparitions plus fréquentes dans ma routine. Les jours d'examen, j'ai un shot le matin et un autre juste avant de commencer le test.

C'est aussi à la faculté de droit que j'ai découvert les suppléments pré-entraînement. J'ai commencé avec une cuillère qui contenait 100 mg de caféine, mais je m'y suis adaptée assez rapidement. Ce n'était qu'une question de semaines avant que je ne lance quatre cuillères à la fois. À ce moment-là, je pouvais me permettre d'acheter 12 packs d'énergie de 5 heures, et j'en renvoyais un au déjeuner, et j'en prenais un autre lorsque la somnolence de 15 heures commençait à se faire sentir. À l'heure du dîner, j'avais souvent une sorte de soda caféiné avec ma nourriture, donc j'aurais l'énergie de faire un peu de travail après que les enfants soient allés se coucher. Et je prends parfois quelques gorgées d'Energy de 5 heures juste après le dîner en guise de "nettoyant pour palette".

Les médecins et les scientifiques recommandent aux gens de ne pas consommer plus de 300 à 400 mg de caféine par jour. Je ne le savais pas, mais je prenais en moyenne plus de 1 000 mg par jour.

Je n'ai jamais remarqué de signes manifestes indiquant que la caféine avait des effets néfastes sur ma santé. Mon corps avait développé une telle tolérance pour cela, que même après avoir bu de la caféine toute la journée, je pouvais encore m'endormir à 23 heures et j'ai assez bien dormi toute la nuit. Ma tension artérielle était un peu élevée, mais pas trop. Après avoir séquencé mon génome chez 23andMe, j'ai appris que j'étais un métaboliseur rapide de la caféine, ce qui signifie que je peux consommer 100 mg de caféine et que les effets disparaîtront en 30 minutes. Cela explique probablement pourquoi je n'ai pas remarqué d'effets évidents, ainsi que pourquoi j'avais l'impression que j'avais besoin de consommer de plus en plus de caféine pour ressentir un « bourdonnement ».

Mais au cours de mes dix années de consommation croissante, quelques changements subtils ont commencé à apparaître. Je suis de plus en plus maussade. Pissy serait le mot le plus juste. Maintenant, comme je l'ai expliqué dans ma série sur la dépression, je suis un peu morose par nature, mais je m'étais toujours considéré comme un gars plutôt décontracté et sympathique. Mais de petites choses ont commencé à m'ennuyer et ma résilience a commencé à diminuer. Même Kate a remarqué que quelque chose était différent, mais aucun de nous n'a relié ma colère et mon irritabilité croissantes à la caféine. J'ai juste pensé qu'une irritabilité croissante s'accompagnait d'une responsabilité croissante avec le travail et la paternité. J'avais juste besoin de méditer, d'écrire davantage dans mon journal ou de doubler mon étude du stoïcisme.

Mes pellicules ont également commencé à proliférer et j'ai même commencé à avoir ces écailles rouges sur mon cuir chevelu. J'ai également commencé à avoir une éruption cutanée irritante qui apparaissait de temps en temps sur mes joues et mon nez. Je n'avais jamais eu ce problème auparavant, alors je suis allé chez un dermatologue et on m'a dit que c'était une dermatite séborrhéique. Elle m'a prescrit une crème et un shampoing très chers pour le traiter.

Puis, il y a environ deux mois, je me suis senti poussé à abandonner la caféine. Je ne sais pas pourquoi l'idée m'est venue, et j'ai pensé que je ferais un essai de 30 jours simplement pour voir ce qui se passerait. J'ai lentement diminué ma consommation quotidienne sur une semaine, puis mon expérience sans caféine a commencé et j'ai arrêté la dinde froide.

J'ai eu un assez gros mal de tête le premier jour sans caféine, mais je l'ai surmonté avec de l'aspirine. Après cela, la navigation s'est plutôt bien déroulée. Je pensais que je traînerais toute la journée et que j'aurais peu ou pas de concentration, mais c'est tout le contraire qui s'est produit. J'avais vraiment l'impression d'avoir Suite énergie et une attention meilleure et plus stable. L'esprit de singe s'en alla. J'ai eu un peu de fatigue dans l'après-midi, mais je ne me sentais pas plus fatigué que lorsque je prenais un coup d'énergie pour soi-disant le contrecarrer. Encore plus intéressant, quand je buvais des cargaisons de caféine, je serais très somnolent à 21 heures et serais prêt à aller au fourneau. Sans caféine, je ne suis pas tombé dans ce cratère de fatigue du soir. Bien sûr, j'étais fatigué et je pouvais m'endormir facilement, mais je pouvais quand même lire un peu sans avoir l'impression que j'étais sur le point de m'évanouir.

Mes pellicules et ma dermatite séborrhéique ont également commencé à disparaître et je me suis retrouvé à utiliser de moins en moins le shampooing et la crème sur ordonnance.

Le plus gros changement était dans mon humeur. La pisse ? Disparu. Les petites choses qui autrefois me faisaient perdre la tête ne me dérangeaient plus. Je me sentais juste plus patient, stable et calme. Je me sentais même plus sincèrement heureux, un sentiment qui, en raison de ma nature morose, ne me vient généralement pas facilement. Kate et les enfants ont facilement remarqué le changement et j'ai eu l'impression de devenir un meilleur mari et père.

En ce qui concerne l'irritabilité et les responsabilités de l'âge adulte, j'avais confondu corrélation et causalité. Je pensais que mon assiette pleine me rendait irritable, mais au lieu de cela, cela m'avait simplement amené à penser que j'avais besoin de plus en plus de caféine, et c'était la caféine qui me faisait me sentir perpétuellement énervé.

Après ma pause d'un mois sans caféine, je me suis dit que j'avais peut-être réinitialisé mon corps et mon esprit et que je pouvais recommencer à boire des boissons énergisantes ou des sodas. Avec modération, bien sûr. Mais même quelques cuillères de pré-entraînement le matin ou une seule énergie de 5 heures feraient exploser mes joues avec une dermatite séborrhéique le lendemain. Et mon énervement est vite revenu. Donc, après une semaine de consommation modérée de caféine, j'ai décidé de dire adieu à la drogue indéfiniment (à l'exception de l'utiliser avant de faire une course d'obstacles ou de rester debout toute la nuit pour un GoRuck Challenge). Pour la caféine et moi, ce fut une bonne course de 10 ans, mais j'en ai marre d'être une manivelle pisse et couverte de pellicules.

L'arrêt de la caféine pourrait-il avoir pour vous le même type d'avantages que pour moi ? Aujourd'hui, nous allons examiner la drogue la plus populaire aux États-Unis : comment elle fonctionne, pourquoi vous pourriez envisager de l'abandonner et les méthodes que vous pouvez utiliser pour arrêter votre propre habitude de caféine.

Comment fonctionne la caféine

La conception populaire de la caféine est qu'elle vous donne de l'énergie sans scotch. Mais la réalité est plus compliquée.

Tout au long de la journée, votre cerveau produit un neurotransmetteur appelé adénosine. Lorsqu'il se lie aux récepteurs de l'adénosine dans vos neurones, l'activité nerveuse dans le cerveau ralentit et vous commencez à vous sentir somnolent. Pour une cellule nerveuse, la caféine ressemble à l'adénosine, ce qui signifie que la caféine peut se lier au récepteur d'adénosine d'un neurone. Lorsque la caféine fait cela, l'adénosine réelle ne peut plus se lier au neurone, ce qui signifie que le cerveau ne peut pas recevoir son message « temps de somnolence ». Parce que votre cerveau ne reçoit pas d'adénosine, au lieu de ralentir, l'activité neuronale commence à s'accélérer.

L'hypophyse observe l'augmentation de l'activité cérébrale comme un signal qu'une sorte d'urgence est en cours, elle libère donc des hormones qui disent aux glandes surrénales de produire de l'adrénaline (épinéphrine) et du cortisol. L'adrénaline est l'hormone de « combat ou de fuite » et elle a un certain nombre d'effets sur votre corps, notamment en dilatant vos pupilles, en augmentant votre rythme cardiaque et en libérant du sucre du foie dans la circulation sanguine pour plus d'énergie. Ces réactions sont la raison pour laquelle vous ressentez un bourdonnement après avoir consommé de la caféine.

Outre l'adrénaline, votre corps libère également du cortisol lorsque vous consommez de la caféine. Le cortisol reste dans le sang beaucoup plus longtemps que l'adrénaline et agit avec l'adrénaline pour préparer votre corps à combattre ou à fuir. Il resserre les vaisseaux sanguins, augmente la quantité de glucose et d'insuline dans votre sang (pour une énergie rapide) et augmente et arrête partiellement le système immunitaire.

Fondamentalement, la caféine vous permet d'activer votre réaction physiologique de combat ou de fuite à la demande. Cette réponse au stress a été conçue pour aider les humains à faire face aux défis et aux menaces immédiats, c'est pourquoi des épisodes occasionnels et à court terme peuvent en effet être bénéfiques pour vous faire vous sentir plus alerte et concentré. Mais augmenter la réponse au stress et augmenter votre cortisol tout le temps, même lorsque vous êtes sédentaire et relativement détendu, peut créer des problèmes et des effets délétères à long terme.

Et bien sûr, cela décrit exactement la consommation quotidienne de caféine de l'Américain moyen.

Pourquoi vous pourriez envisager d'arrêter la caféine

La consommation de caféine n'est pas sans avantages. La recherche a montré que l'utilisation modérée et à long terme de la caféine peut apporter des avantages tels que : améliorer la mémoire, stimuler la testostérone, prévenir la maladie d'Alzheimer, réduire le risque de calculs rénaux, réduire le poids (en supprimant l'appétit) et fournir une protection contre diabète de type 2. Le mot clé ici, cependant, est modérer consommation (300-400 mg par jour). La plupart des gens ne savent pas combien de caféine ils consomment réellement. Une grande tasse de café de 12 onces peut contenir jusqu'à 300 mg de caféine. Donc, si vous en buvez 4 « tasses » par jour, vous consommerez facilement 4 X la quantité recommandée.

La recherche a également montré que la caféine peut prévenir la fatigue pendant les entraînements et améliorer la concentration. Mais gardez à l'esprit que ces études sont basées sur une consommation occasionnelle si vous utilisez de la caféine tous les jours, vous développerez une tolérance pour elle qui atténue et même élimine ces bienfaits. En d'autres termes, vous n'obtenez un buzz que lorsque votre consommation de caféine est sporadique.

La caféine a donc des avantages, mais avec des mises en garde importantes. D'un autre côté, arrêter la caféine, ou au moins réduire sa consommation, comporte son propre ensemble d'avantages potentiels :

Diminution de la dépression et de l'anxiété. La recherche a montré qu'une forte consommation de caféine peut exacerber la dépression existante. Cela peut être dû au fait que la libération accrue de dopamine qui accompagne la caféine peut éventuellement désensibiliser vos récepteurs de dopamine. Un symptôme de la dépression est le manque de motivation pour faire des choses qui vous apportaient autrefois de la joie. La dopamine est le neurotransmetteur de la motivation, donc si votre cerveau y est insensible, la motivation diminue et vous vous enfoncez plus profondément dans la trouille. Ainsi, si vous êtes déjà sensible aux humeurs dépressives, la caféine pourrait augmenter votre vulnérabilité aux visites du chien noir.

La caféine peut également exacerber l'anxiété. Les hormones de stress qui sont libérées en réponse à la caféine peuvent créer de la nervosité, augmenter le stress et déclencher des crises d'anxiété. Si vous avez déjà pris un médicament pour maigrir, comme Hydroxycut, qui contient de la caféine, vous savez que cela peut vous faire sentir insensé.

Moins d'irritabilité. La recherche est divisée sur la question de savoir si la caféine augmente la colère et l'agressivité. Certaines études disent que ce n'est pas le cas, d'autres ont montré que les déclencheurs de l'excitation par la caféine peuvent provoquer de l'irritabilité et que l'élimination de sa consommation peut diminuer les sentiments d'hostilité.

Les résultats mitigés sont probablement dus au fait que la caféine semble affecter chaque individu différemment. Certains peuvent être plus sensibles que d'autres. Kate boit un pré-entraînement avant de courir à jeun le matin, et cela ne semble pas affecter son irritabilité. Mais pour moi, la suppression de la caféine de mon alimentation a provoqué un changement de nuit et de jour dans mon énervement. J'étais beaucoup moins en colère contre la caféine que lorsque j'en buvais tous les jours. Devenir moins irritable a fait que l'arrêt de la caféine en valait la peine pour moi.

Peau plus claire. Les hormones de stress libérées par la caféine provoquent une inflammation qui se manifeste chez certaines personnes sous la forme de poussées d'acné et d'autres problèmes de peau comme les pellicules. Si vous êtes un homme adulte depuis un certain temps mais que vous combattez toujours les boutons comme un adolescent de quinze ans, vous pourriez envisager d'éliminer la caféine de votre alimentation pour voir si cela vous aide.

Abaisser la pression artérielle. La caféine fait deux choses pour augmenter votre tension artérielle. Premièrement, il contracte les vaisseaux sanguins et deuxièmement, il augmente votre fréquence cardiaque. Plusieurs études ont montré que les personnes qui consomment régulièrement de grandes quantités de caféine ont une pression artérielle élevée par rapport aux non-utilisateurs de caféine. Même lorsque les utilisateurs de caféine s'abstiennent du stimulant, il faut généralement quelques jours pour que les niveaux de pression artérielle au repos diminuent à un niveau normal. Si des problèmes cardiaques surviennent dans votre famille, vous pourriez envisager d'abandonner la caféine pour protéger votre santé cardiaque.

Plus d'argent. Bien que vous puissiez obtenir votre caféine en prenant des pilules bon marché de No-Doz, la plupart des gens préfèrent un système de distribution de caféine liquide. Et ces boissons sont souvent chères. Le site Web Caffeine Informer a rassemblé quelques estimations approximatives du montant que les gens dépensent par an pour obtenir leur buzz et a obtenu les chiffres suivants :

  • Un Latte Grande Starbucks : 3,65 $ par jour | 26 $ par semaine | 1 332 $ par an
  • Boisson énergisante Monster : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année
  • Café maison : 0,71 $ par jour | 5 $ par semaine | 259 $ par année
  • Énergie 5 heures : 3 $ par jour | 21 $ par semaine | 1 095 $ par année

Beaucoup de gens utilisent une combinaison des boissons ci-dessus, il y a donc une chance qu'ils dépensent plus de 2 000 $ par an pour obtenir leur dose. Que feriez-vous avec 1 000 $ ou 2 000 $ de plus par an si vous arrêtiez la caféine ?

Une plus grande antifragilité. Renforcer l'anti-fragilité dans tous les domaines de ma vie est un de mes objectifs, mais ma consommation de caféine va à l'encontre de cet objectif. Si j'étais quelque part où je ne pouvais pas obtenir ma dose, j'aurais mal à la tête et je me sentirais comme de la merde. Je devais me rappeler d'emporter une énergie de 5 heures lorsque je partais en camping ou en voyage. Cela m'a aussi affecté psychologiquement si je n'avais pas mon pré-entraînement le matin, alors je ne pensais tout simplement pas que j'aurais un si bon entraînement. Ou si je ne recevais pas mon énergie dans l'après-midi, j'avais l'impression que je ne pouvais pas être aussi productif ou créatif dans mon travail. Je détestais me sentir émotionnellement et physiquement dépendant d'une substance pour pouvoir fonctionner normalement.

Meilleur sommeil. Si vous avez eu du mal à dormir, la caféine peut en être la cause. Si vous ne voulez pas abandonner complètement la caféine, envisagez au moins de vous couper avant 15 heures afin de pouvoir dormir plus réparateur.

La caféine fonctionnera réellement lorsque vous en aurez vraiment besoin. Si vous buvez régulièrement des boissons contenant de la caféine, vous avez probablement développé une tolérance pour cela, ce qui signifie que cela ne vous affecte pas vraiment et ne vous donne aucun coup de pouce, au-delà de la prévention des effets du sevrage. Vous ne le buvez pas pour vous sentir bien, mais juste pour éviter de vous sentir mal, vous dépensez de l'argent simplement pour maintenir le statu quo.

La caféine est mieux réservée à une utilisation comme arme secrète - quelque chose que vous avez dans votre poche lorsque vous avez vraiment besoin d'un buzz, comme avant une course ou une session d'étude toute la nuit.

En fin de compte, chacun doit décider par lui-même si les avantages de la caféine valent le prix des inconvénients. C'est un exercice d'équilibre à coup sûr, et chaque personne sera différente.

Comment arrêter la caféine

Si vous avez décidé d'essayer d'éliminer la caféine de votre vie, voici quelques conseils pour réussir à briser cette habitude :

Allez la dinde froide…

Certaines personnes décident simplement d'abandonner complètement la caféine. Le grand avantage de la dinde froide est que vous pouvez arrêter de fumer plus rapidement et profiter des avantages d'une vie sans caféine plus tôt que si vous adoptiez une approche plus progressive. Le gros inconvénient est que vous pouvez ressentir de graves symptômes de sevrage comme un mal de tête violent (le mal de tête vient des vaisseaux sanguins de votre tête qui s'ouvrent à leur taille normale et du flux sanguin normal qui revient). Ces symptômes de sevrage peuvent conduire certains à jeter l'éponge prématurément.

Si vous décidez de faire la dinde froide, envisagez de commencer un vendredi, afin que vous ayez le week-end pour faire face aux symptômes de sevrage graves qui surviennent au début du processus d'arrêt. Buvez beaucoup d'eau et ayez de l'aspirine à portée de main. N'abandonnez pas même si cela semble insupportable.

… ou se sevrer

Une méthode moins douloureuse consiste à se sevrer progressivement de la caféine. L'avantage de cette méthode est que vous pouvez réduire ou même éliminer les symptômes de sevrage. Les inconvénients sont qu'il faut plus de temps pour se débarrasser de la caféine, et cela vous oblige à être beaucoup plus attentif à la quantité de caféine que vous buvez.

Pour vous sevrer, réduisez progressivement la quantité de boissons caféinées que vous buvez au fil du temps. Donc, si vous buvez du café, vous pouvez réduire la quantité de tasses que vous buvez de ¼ par jour. Si vous buvez des boissons énergisantes, réduisez d'une demi-canette chaque jour. Si vous faites un pré-entraînement, réduisez vos cuillères d'une par semaine. Vous avez eu l'idée.

Vous pouvez contrôler le rythme auquel vous réduisez, vous pouvez réduire à zéro en quelques jours ou vous pouvez vous donner quelques semaines pour éliminer la caféine. Expérimentez avec le rythme et voyez ce qui fonctionne pour vous.

Remplacer un rituel par un autre

La raison pour laquelle les gens tirent généralement leur caféine des boissons plutôt que des comprimés, c'est qu'ils recherchent plus que la drogue elle-même. Boire une tasse de café chaud ou une boisson énergisante froide et pétillante est un rituel agréable pour commencer la journée ou passer un après-midi ennuyeux.

Ainsi, au lieu de simplement passer à la dinde froide ou de vous sevrer de la caféine à rien, il peut être avantageux de remplacer votre plat habituel contenant de la caféine par des alternatives sans caféine. Remplacer vos vieilles boissons par de l'eau ordinaire peut être efficace pour certaines personnes, mais vous aurez peut-être besoin de quelque chose d'un peu plus « riche » pour combler le vide. Ainsi, par exemple, lorsque vous réduisez la quantité de café contenant de la caféine, vous pouvez le remplacer par du décaféiné (ce substitut est populaire parmi les personnes qui quittent Joe) ou par une tisane. Au fur et à mesure que vous diminuez la quantité de soda caféiné que vous buvez, vous pouvez l'échanger contre de l'eau de Seltz pétillant. J'aime vraiment boire quelque chose avec un peu de saveur le matin, alors j'ai remplacé mon supplément pré-entraînement par un autre avec juste des acides aminés à chaîne ramifiée (cela a l'avantage supplémentaire d'aider éventuellement à ma récupération post-entraînement, puisque je fais de l'exercice dans un état à jeun).

Bien sûr, ces remplacements coûtent de l'argent, ce qui réduira les avantages économiques liés à l'arrêt de la caféine, mais si cela vous aide à rompre l'habitude, cela peut en valoir la peine. N'oubliez pas que chaque fois que vous « piratez la boucle des habitudes », vous gardez la même routine qu'avant, mais remplacez la récompense que vous obteniez de votre ancien comportement par une nouvelle récompense.

Passez à une forme plus douce de caféine

Une autre méthode que j'ai rencontrée pour réduire les effets néfastes de la caféine n'est pas de l'éliminer complètement de votre vie, mais plutôt de remplacer vos boissons caféinées par une forme plus douce. Le thé vert et le yerba maté sont les alternatives les plus populaires au café et aux boissons énergisantes. Il existe également des boissons au chocolat qui fournissent un léger regain d'énergie sous forme de théobromine. Ces boissons alternatives contiennent beaucoup moins de caféine, mais offrent tout de même un effet stimulant doux. De plus, ils offrent une myriade de bienfaits pour la santé.

Si vous travaillez sur quelque chose de particulièrement difficile et que vous avez besoin d'un regain de concentration, sans les effets physiologiques de la caféine, essayez un nootropique.

Pensées de conclusion

Comme la plupart des choses dans la vie, la caféine a ses avantages et ses inconvénients. Mais aussi comme la plupart des choses dans la vie, nous pensons souvent très peu aux deux côtés de la question. Nous repoussons sans réfléchir nos boissons contenant de la caféine parce que c'est ce que nous avons toujours fait, et c'est ce que nous voyons apparemment tout le monde faire. Il y a tellement d'argent investi dans le commerce des boissons énergisantes, et donc tellement de battage médiatique en faveur de la caféine, que vous rencontrez rarement une discussion sur les inconvénients potentiels de la drogue. Mais ces inconvénients valent au moins la peine d'être pris en compte.

En faisant ma propre expérience, j'ai personnellement appris que la caféine n'est pas pour moi et que ma vie est meilleure sans elle. Comment la caféine vous affecte-t-elle ? Ses avantages l'emportent-ils sur les inconvénients dans votre vie ? Si vous n'êtes pas sûr, et surtout si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre vie, mais que vous ne savez pas ce qui ne va pas, essayez votre propre expérience. Si vous ne remarquez pas beaucoup de changement, continuez votre vie caféinée. Pas de mal, pas de faute. Si vous remarquez une amélioration significative dans certains domaines de votre vie, alors vous pouvez décider si l'abandonner complètement, ou l'utiliser uniquement pour des occasions spéciales, pourrait être une décision qui vous aidera à devenir un homme meilleur.

N'oubliez pas de consulter notre podcast sur la façon dont la caféine nous aide et nous blesse :